zengun

weblog » tag view

2006 03 27

“se faire opérer à l’hopital n’est pas une excuse pour ne plus jouer”

Je te signale quand même que tu étais beaucoup moins présent et que se faire opérer à l’hopital n’est pas une excuse pour ne plus jouer, les pc portables c’est pas fait pour les chiens quand même…

Je te signale aussi que même si ta présence a pu nous servir parfois quand il manquait du monde pour les raids, on t a toujours groupé avec un certain dégout étant donné ton stuff bleu en partie et ta sale manie de toujours vouloir mettre de la bonne humeur là ou tu passes.

Si tu as pu croire que WoW était un jeu pour nous, alors tu t’es trompé et je suis content qu’on t’ai jeté avec les déchets du mois.

Et soit heureux qu’on t’ai pas BL aussi, les noobs stuffés bleu, on en veut pas chez nous

L’emphase est mienne, les propos et l’état d’esprit consternants.
Je ne me rappellais plus pourquoi j’avais arrêté les MMORPG, merci World of Warcraft…

2005 09 22

salauds de blogueurs !

Entre le dogmatisme ou le populisme qui résument l’avenir à une série de clichés qui tentent de mobiliser sans contenu, et le scénario actuel du «libre-service» des idées, il est urgent de trouver une nouvelle voie.
Philippe JEANNE, L’Europe bloguée

Le Non à l’Europe, c’est la faute aux blogs.
Alors arrêtez de parler de politique, bande de petits Ed de l’idée. La politique, c’est pour les banquiers (et les nobles). Ils (nous) n’ont que votre intérêt en tête, merde.
(N’empêche, je suis curieux de savoir quelle nouvelle voie monsieur Jeanne propose, puisque c’est si urgent.)

2005 08 18

la possibilité d’un navet

On sut assez vite que le contrat portait sur une somme globale d’environ 1,5 million d’euros, on n’ignora bientôt plus rien ni de l’architecture de l’auberge normande où s’étaient tenues les discussions. Ni du temps qu’il faisait en ce 27 avril 2004. Un mauvais esprit parvint même à reconstituer le menu du repas d’affaires : quelques bonnes poires et un gros gâteau à partager entre Houellebecq et son agent, représentant d’une profession jusqu’alors plus familière des vestiaires de football que des cercles littéraires, et dont en l’occurrence on remarque mal l’utilité. Si ce n’est de monter les enchères et d’achever de pourrir par l’argent ce qui peut l’être encore au royaume des Lettres.

Le titre du roman ? Les choses devenaient soudain beaucoup plus floues : L’Île, La tentation d’une île… ? Quant à son contenu, on demeurait dans la plus parfaite ignorance et pour cause : aucun des protagonistes du grand marchandage n’avait encore eu connaissance du livre de Houellebecq pour l’excellente raison que celui-ci ne l’avait pas encore écrit. On entrait là, du même pas, un pas de course, un pas de course au profit pour tout dire, dans le règne du roman virtuel et dans celui du capitalisme littéraire. Il eût été dommage de s’arrêter en si bon chemin : la fidèle critique suivit le mouvement avec enthousiasme.
Eric Naulleau in Le Figaro, Silence, on vend !

Le foutage de gueule sur 6 pages des Inrockuptibles en prendra aussi pour son grade. Il est rare de se dire “personne ne me rendra ces minutes de ma vie” au sujet d’un article lu aux chiottes : grâce aux Inrocks et à Houellebecq, ça m’est arrivé la semaine dernière.

2005 07 20

macbidouille mes *beep*

<bad_duck>
michel_v: tu peux passer en ISO Latin 1 stp ?
<michel_v>
grumpf. OSX est pas en utf8 nativement ? ;)
<bad_duck>
michel_v: oui, mais bon, sous PC, ya pas l’utf8 par defaut
<bad_duck>
et la pluspart des gens sont en iso latin ici

Vécu sur #macbidouille.
À quoi ça sert d’avoir une tonne de clients IRC capables sous OSX, si c’est pour désigner mIRC comme plus petit dénominateur commun sur un chan IRC dédié aux Macs ?